Estampage à chaud

L'estampage à chaud est un procédé de déformation plastique, où à différence de la forge libre, la matière est contrainte à remplir une forme close appelée matrice ou moule.

Pa rapport à la forge libre, l'estampage à chaud est capable de géométries plus complexes, qui s'avoisinent de très près au profil du composant fini. La déformation plastique se fait rapidement au travers des coups grâce auxquels la matière est contrainte à remplir le volume du moule. Le process se fait à des températures de modelage plastique de la matière utilisée sans réchauffages intermédiaires.

Un facteur important de l'estampage est la conception et la réalisation des matrices, procédé qui est partie intégrante du savoir-faire de l'estampeur.

A différence de la forge libre, qui s'adapte aussi à la production de pièces à l'unité, l'estampage à chaud est dédié à la production en série, ce qui est l'idéal pour amortir les frais de matriçage.

Dans notre cas, il est question d'estampage de pièces en aciers au carbone, alliages et inox, d'un poids qui va de 1 à 70 kg par pièce, par séries de 150 à 5000 pièces ; à val du cycle de production les pièces sont sujettes à traitement thermique, ce qui leur confère leur propriétés mécaniques, ainsi qu'aux usinages requis.

Le produit obtenu par estampage à chaud présente des avantages tels que la disposition typique des fibres de la matière le long du profil du composant, caractéristique idéale en particulier pour les composants mécaniques destinés à une bonne résistance à la fatigue.

L'estampage à chaud permet en outre d'utiliser peu de surépaisseurs, ce qui limite le poids de la matière utilisée, ainsi que les usinages qui devront enlever moins de matière.

Ce process est typiquement utilisé pour les composants critiques, comme dans notre cas dans le ferroviaire, la pétrochimie, l'énergie électrique, le levage et la sécurité, les machines industrielles et agricoles

Matériaux utilisés en Estampage à chaud